APA - Escola pública

Associació de Pares d'Alumnes per a l'Ensenyament del Català, a l'escola pública
Association de Parents d'Élèves pour l'Enseignement du Catalan, à l'école publique

APA est une Association de Parents d'Élèves habilitée par l'Inspection Académique

dimanche 17 octobre 2010

Le collectif de défense du lycée chez les maires


Article paru dans l'Indépendant du 16 octobre 2010


Distribution de tracts, prise de parole devant les élus: les membres du collectif semblent plus déterminés que jamais.



Les militants du collectif de défense du lycée Déodat-de-Séverac étaient de sortie hier matin. A l'instar de manifestants opposés à la réforme des retraites et de membres d'associations citoyennes, les parents d'élèves et enseignants adhérant au mouvement se sont rendus au congrès des maires, qui s'est tenu à Villeneuve-de-la-Raho, pour sensibiliser les élus à leur combat. Après avoir distribué des tracts à l'entrée, les militants cérétans ont réussi, comme les autres manifestants, à s'introduire dans l'enceinte du bâtiment. Avant le début du congrès, trois représentantes des parents d'élèves*, Annie Guerrier, Marie-Claude Maïsani-Pujolar et Marie-Laure Sicre, sont montées sur scène pour plaider leur cause. Voici quelques extraits de leur déclaration:

«Depuis le printemps 2010, les menaces à l'encontre du lycée Déodat-de-Séverac se précisent et suscitent la mobilisation de la population du Vallespir. Au mois de mai, le conseil d'administration de l'établissement a pris connaissance de l'étude d'opportunité concernant l'ouverture d'un lycée à Argelès, qui affirme clairement que celle-ci mettrait le lycée de Céret en danger. (...). On peut s'attendre à une baisse conséquente des effectifs d'environ 45% en 2017. L'égalité des chances prônée par l'Education nationale ne sera plus qu'une illusion. Au final, les deux lycées polyvalents seront sans viabilité pédagogique réelle et ne pourront plus satisfaire aux besoins de la population de notre vallée, qui est déjà amputée de ses services publics et largement sinistrée au niveau de l'emploi. (...). Nous interpellons l'ensemble des élus de cette assemblée sur le bien-fondé de notre revendication et demandons à ceux du Vallespir de créer, eux aussi, un collectif de défense».

Lors de leur prise de parole, les parents d'élèves ont également annoncé que la pétition autour de laquelle s'est constitué le collectif vient de dépasser le cap des 8000 signatures. Les feuillets encore en circulation doivent d'ailleurs être ramenés en mairie avant la fin du mois. La pétition ne devrait plus tarder à être transmise à la région.


* de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) et de l'Associacio de pares d'alumnes (APA). CERET

Arnaud Andreu